Le militant Hadj Ghermoul libéré…

Le militant des droit de l’homme Hadj Ghermoul, en prison depuis le 29 janvier pour “outrage à corps constitué”, a été libéré ce samedi 20 juillet après avoir purger une peine de six mois de prison ferme, selon plusieurs réaction sur les réseaux sociaux.

Related image

Hadj Ghermoul a été condamné pour avoir exprimé son refus au 5e mandat de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika en brandissant une pancarte sur laquelle était inscrit “non au cinquième mandat ”. Ce dernier a été accusé d’atteinte à corps constitué.