Air Algérie : des dates pour la reprise des vols domestiques et internationaux

Le : 

L’Algérie entame la première phase de son déconfinement ce dimanche 7 mai. Après deux mois et demi d’arrêt, une partie de l’activité économique va reprendre.

Dans le secteur du tourisme, seules les agences de voyage sont autorisées à reprendre leurs activités à compter de ce dimanche. Les hôtels, les restaurants et les autres établissements liés au tourisme resteront fermés. Le transport aérien et maritime reste également suspendu.

Air Algérie lance l'enregistrement sur internet

Aucune date n’a été avancée concernant une éventuelle reprise des frontières. Mais Air Algérie se prépare à une reprise des vols. Selon le journal public El Moudjahid, la compagnie nationale a mis en place un programme de reprise, avec des dates de reprise des dessertes nationales et internationales.

Pays de l’espace Schengen

Selon des sources proches de la compagnie, citées par El Moudjahid, la reprise des vols domestiques interviendrait à compter du 14 juin.

« En ce qui concerne les vols internationaux, Air Algérie pourrait prévoir deux programmes distincts. Elle envisagerait, après décision des hautes autorités du pays, de relancer les vols commerciaux, une reprise des vols à compter du 26 juin vers les pays du Maghreb, de l’Afrique subsaharienne, ainsi que certains pays du Proche-Orient », ajoute la même source.

Concernant les pays de l’espace Schengen, les liaisons pourraient reprendre dès le 1er juillet sous réserve de l’autorisation des plus hautes autorités algériennes, poursuit la même source.

« La compagnie n’a pas encore tranché la question de la tarification pour les différentes destinations, et envisage une reprise progressive, avec seulement 30 % de la capacité de remplissage de ses appareils », conclut-elle.

Lire la suite

Coronavirus : l’OMS met en garde contre le risque mortel d’un déconfinement hâtif…

INFOSOMS

Il existe un risque de « résurgence mortelle ». L’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre une mauvaise gestion du déconfinement à venir dans tous les pays qui ont pris des mesures de confinement face à la pandémie de Covid-19.

« Je sais que certains pays préparent déjà la transition pour sortir des restrictions de confinement. Comme tout le monde, l’OMS aimerait voir les restrictions levées. Mais lever les restrictions trop rapidement pourrait entraîner une résurgence mortelle » de la pandémie, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’organisation.

 Genève (Suisse), le 24 février. Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

« Chaque individu a un rôle à jouer pour vaincre la pandémie », insisté le docteur Tedros. En l’absence de vaccin, des épidémiologistes craignent une « deuxième vague » de contaminations en cas de déconfinement prématuré et désordonné. Selon des spécialistes en modélisation des épidémies de l’université de Hong Kong, relâcher les mesures de contrôle de façon hâtive ferait presque autant de nouvelles infections que lors de la première vague.

Six conditions doivent être remplies pour un déconfinement sécurisé estime l’OMS. 1. Contrôler la transmission du virus 2. Assurer l’offre de santé publique et de soins. 3. Minimiser le risque dans des environnements exposés comme les établissement de santé de longue durée. 4. Mettre en place des mesures de prévention au travail, dans les écoles et d’autres lieux fréquentés. 5. Contrôler le risque de cas importés. 6. Responsabiliser les populations.