Khaled Drareni reste en prison…

 

Sans titre 98_20200705121212

Etonnant!!! Le journaliste Khaled Drareni est maintenu en détention provisoire. Il n’a pas quitté la prison de Koléa comme ses nombreux codétenus remis en liberté provisoire, jeudi dernier.

Pourtant, deux activistes, en l’occurrence Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche, arrêtés avec lui et poursuivis dans le même dossier que lui, ont été libérés. Pourquoi ? On n’en sait rien. Mais ce traitement réservé au journaliste, arrêté le 7 mars dernier alors qu’il assurait la couverture d’une marche du harak, suscite des interrogations, voire même l’étonnement et la colère. Les avocats ne trouvent pas d’explication à ce traitement dans l’application de la loi. Lire la suite

Summer holidays not this year…

 

Sans titre 86_20200623190728

🔴عبد المجيد تبون يأمر بالابقاء على الحدود البرية و البحرية و الجوية مغلقة حتى يرفع الله الوباء.

🔴 Abdelmadjid Taboun ordonne que les frontières terrestres, maritimes et aériennes restent fermées jusqu’à ce que Dieu nous aide a supprimer l’épidémie.

🔴AbdelMadjid Taboun orders that , all borders of Algeria be kept closed until that God help us to eradicate the epidemic.

Des plages aux sables d’or vides…

Sa baie, sa plage, ses maisons blanches Les Aftis jijel est un village synonyme de vacances, de bien-être et un havre de paix. En ce mois de juin, elle devrait faire le plein de touristes, surtout pendant ces vacances scolaires. Il n’en est rien. Le confinement lié au coronavirus est suivi à la lettre par les habitants les autorités et les quelques vacanciers. En témoigne cette vidéo tournée par un des rares vacanciers.

win rakoum ya sa7afat al 3ar…repondiw

La couverture médiatique, notamment audio-visuelle, de l’enterrement de Me Laifa Ouyahia, frère du prévenu Ahmed Ouyahia, a donné une image qui n’honore ni le métier de journaliste ni le peuple qu’on est censé servir, a souligné ce mercredi le ministre de la Communication, Porte parole du Gouvernement,  Ammar Belhimer
Dans une déclaration à l’APS, Belhimer a indiqué que «La couverture médiatique, notamment audio-visuelle, de l’enterrement de Me Laifa Ouyahia, frère du prévenu Ahmed Ouyahia, a donné une image qui n’honore ni le métier de journaliste ni le peuple qu’on est censé servir, un peuple connu pour l’ancrage de ses valeurs de compassion devant la mort et de tolérance».
« En effet, outre qu’elles consacrent le procédé indigne de l’humiliation, les images d’un ancien chef de gouvernement menottes aux poignets, éprouvé et abattu par la perte de son frère, exhibé dans un spectacle indigne relèvent de l’indécence morale », a-t-il encore martelé.

Media coverage of Me Laifa Ouyahia’s funeral does not honor the profession of journalist, Belhimer says…

FB_IMG_1593001723903

The media coverage, notably audio-visual, of the burial of Me Laifa Ouyahia, brother of the accused Ahmed Ouyahia, has given an image which does not honor either the profession of journalist or the people who are supposed to serve, underlined this Wednesday the Minister of Communication, Spokesman of the Government, Ammar Belhimer
In a statement to the APS, Belhimer indicated that « The media coverage, notably audio-visual, of the burial of Me Laifa Ouyahia, brother of the accused Ahmed Ouyahia, gave an image that does not honor either the profession of journalist nor the people we are supposed to serve, a people known for anchoring their values ​​of compassion for death and tolerance. ”
« Indeed, in addition to devoting the process unworthy of humiliation, the images of a former head of government in handcuffs, tried and shot by the loss of his brother, exhibited in an unworthy spectacle are indecent moral, « he said again.

Plus de 4 000 Algériens toujours bloqués à l’étranger…

En vacances ou en déplacement pour affaires ou pour des soins ou même pour  des  études, des  milliers  d’Algériens  sont  toujours  bloqués  dans plusieurs pays, et  ce, depuis  trois  mois  sans aucune information sur un possible rapatriement. Leur patience a atteint ses limites compte tenu de la dégradation de leur quotidien loin des siens.

Coronavirus : Début demain du rapatriement de 1.788 Algériens ...

Démunis financièrement,épuisés moralement,ils appellent les autorités“à  mettre  un  terme  à  leurs supplices”. Ils se trouvent en Turquie depuis 3 mois, pays où les Algériens ont le  plus souffert  de  cette  situation. “C’est un cauchemar qui n’en finit pas. Lire la suite

Les destructeurs de la société Algérienne…

 

L’histoire du yaourt de ouyahia version voiture touristique…

« Le véhicule touristique n’est pas une priorité et n’est pas un produit social pour que le gouvernement fasse des sacrifices fiscaux ou en devises, juste parce que certains veulent des véhicules », a affirmé le jeudi 11 juin 2020, à Alger, lors d’une rencontre avec les médias, le ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali. Lire la suite

Air Algérie : des dates pour la reprise des vols domestiques et internationaux

Le : 

L’Algérie entame la première phase de son déconfinement ce dimanche 7 mai. Après deux mois et demi d’arrêt, une partie de l’activité économique va reprendre.

Dans le secteur du tourisme, seules les agences de voyage sont autorisées à reprendre leurs activités à compter de ce dimanche. Les hôtels, les restaurants et les autres établissements liés au tourisme resteront fermés. Le transport aérien et maritime reste également suspendu.

Air Algérie lance l'enregistrement sur internet

Aucune date n’a été avancée concernant une éventuelle reprise des frontières. Mais Air Algérie se prépare à une reprise des vols. Selon le journal public El Moudjahid, la compagnie nationale a mis en place un programme de reprise, avec des dates de reprise des dessertes nationales et internationales.

Pays de l’espace Schengen

Selon des sources proches de la compagnie, citées par El Moudjahid, la reprise des vols domestiques interviendrait à compter du 14 juin.

« En ce qui concerne les vols internationaux, Air Algérie pourrait prévoir deux programmes distincts. Elle envisagerait, après décision des hautes autorités du pays, de relancer les vols commerciaux, une reprise des vols à compter du 26 juin vers les pays du Maghreb, de l’Afrique subsaharienne, ainsi que certains pays du Proche-Orient », ajoute la même source.

Concernant les pays de l’espace Schengen, les liaisons pourraient reprendre dès le 1er juillet sous réserve de l’autorisation des plus hautes autorités algériennes, poursuit la même source.

« La compagnie n’a pas encore tranché la question de la tarification pour les différentes destinations, et envisage une reprise progressive, avec seulement 30 % de la capacité de remplissage de ses appareils », conclut-elle.

Lire la suite

Air France : reprise progressive des vols entre la France et l’Algérie fin juillet..

La compagnie aérienne Air France va intensifier le programme de ses vols vers l’Algérie, le Maroc et la Tunisie à partir du mois de juillet prochain. C’est ce qu’a affirmé Anne Rigail, directrice générale d’Air France au journal français Le Parisien.

Air France prévoit de compenser 100 % des émissions de CO2 de ses ...

Les vols entre l’Algérie et la France seront bientôt disponibles en grand nombre. Dans une longue interview, parue 5 juin, au Parisien, Anne Rigail, a assuré que la compagnie allait programmer jusqu’à 35 vols hebdomadaires entre les deux pays. Lire la suite

266 Algériens rapatriés de Londres…

Grève PNC chez Air Algérie : des vols annulés | Air Journal

C’est sur le vol AH 2054 d’un A 330 d’Air Algérie en provenance de Londres au Royaume-Uni que pas moins de 266 Algériens ont été rapatriés hier, apprend-on de sources proches du ministère des Transports. Nos sources nous ont indiqué aussi que “les personnes rapatriées devront obligatoirement passer par une période de confinement comme cela a été le cas pour toutes celles qui ont été ramenées auparavant. Ces personnes vont être placées dans des structures d’hébergement à Tipasa et à Aïn Taya”. Lire la suite

LE DR WAFA BOUDISSA, ENCEINTE, EST DÉCÉDÉE DU CORONA…

 

Affaire du Dr Wafa Boudissa: Sa demande de congé exceptionnel rejetée à trois reprises

En lui refusant ses demandes de congé spécial, la direction ddre l’hôpital s’est rendu coupable de négligence qui a entraîné la mort et de violation de l’instruction portant mise en congé exceptionnel des femmes enceintes.

Sa mort tragique a choqué l’opinion publique au plus haut point. Nombreux les Algériens sous le choc en découvrant le visage de Wafa Boudissa, une femme médecin, décédée par la faute de sa hiérarchie qui lui a refusé des congés alors qu’elle était enceinte de huit mois. Comment ce drame qui pouvait être inévitable a pu se produire dans un contexte où la prévention était pourtant de rigueur ? En lui refusant ses demandes de congé spécial, la direction de l’établissement public hospitalier s’est rendu  coupable à la foi de négligence qui a entraîné la mort, mais aussi de violation de l’instruction portant mise en congé exceptionnel des femmes enceintes. Lire la suite