Encore un DRAME…

oued souf hopital

Huit nouveau-nés ont été tués dans un incendie avant l’aube qui a ravagé une maternité dans l’est de l’Algérie, ont annoncé les services d’urgence.

L’incendie a débuté à 3 h 50 (2 h 50 GMT) à l’hôpital de Oued Souf, à 500 km au sud-est de la capitale, Alger.

« Nous avons réussi à sauver 11 bébés, 37 femmes et 28 membres du personnel », a déclaré à l’AFP le capitaine Nassim Bernaoui, porte-parole des services d’urgence.

« Malheureusement, nous regrettons la mort de huit bébés, dont certains par brûlures et d’autres par inhalation de fumée », a déclaré Bernaoui.

Des dizaines de camions de pompiers ont été déployés pour maîtriser l’incendie.

La Direction générale de la protection civile algérienne écrivit plus tard sur Twitter que l’incendie était maîtrisé et empêché de se propager à d’autres quartiers.

Le gouvernement a ouvert une enquête sur la cause de l’incendie, selon les services d’urgence.

Il s’agissait du deuxième incendie survenu à la maternité de l’Oued Souf en 18 mois. En mai dernier, un incendie avait provoqué des dégâts importants, mais sans faire de victimes.

La qualité des services publics a souvent été une cause de frustration et de colère en Algérie, en particulier dans les zones situées à l’extérieur de la capitale.

Another Tragic Accident…

 

hopital oued souf2.jpg

Eight newborn babies have been killed in a pre-dawn fire that ripped through a maternity hospital in eastern Algeria, emergency services said.

The blaze began at 3:50am (02:50 GMT) in the hospital in Oued Souf, 500 kilometres (310 miles) southeast of the capital, Algiers.

« We managed to rescue 11 babies, 37 women and 28 staff, » Captain Nassim Bernaoui, spokesman for the emergency services, told AFP news agency.

« Unfortunately, we regret the deaths of eight babies, some from burns and others from smoke inhalation, » Bernaoui said.

Dozens of fire engines were deployed to bring the blaze under control.

The General Directorate of Algerian Civil Protection later wrote on Twitter that the fire was contained and prevented from spreading to other wards.

The government has opened an inquiry into the cause of the fire, according to the emergency services.

This was the second blaze to hit the maternity hospital in Oued Souf in 18 months. In May last year, a fire caused significant damage but no casualties.

The quality of government services has often been a cause of frustration and anger in Algeria, particularly in areas outside the capital.

وفاة الدكتور محمد مرسي

هنيأ لك الشهادة يامرسي أنت مظلوم لا تنسي أن تشك إلي الله حالة العرب و المسلمين من الظلم و الظلمين والخائن السيسي…حسبنا الله و  نعم الوكيل علي الذين أدوك عش حرا في الجنة إن هذه الأرض لايصلح فيها العيش إلا للعبيد و الخاونة

محمد_مرسي#

images (1)

Tragique Crash de l’avion militaire à Boufarik…

algerie.jpg2

Un avion militaire s’est écrasé ce mercredi 11 avril 2018, à 07H50, dans la wilaya de Blida, près de l’aéroport de Boufarik.

Au moins 257 personnes ont été tuées selon un bilan du ministère de la Défense Nationale (MDN). Il s’agit de 247 passagers ainsi que 10 membres de l’équipage.

L’appareil, appartenant à l’armée algérienne, est un Iliouchine Il-76, un avion de transport militaire moyen et long courrier. L’avion se dirigeait vers le sud-ouest pour assurer le vol régulier Boufarik-Tindouf-Bechar et s’est écrasé dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik, dans un champ agricole inhabité selon le MDN.

INNOCENCE vs Bechar Al Assad …

In Syria, the regime of Bashar al-Assad continues to bomb Eastern Ghouta despite the vote of a truce of a few hours a day. The Syrian regime is accused of carrying out a new chemical attack. At least 21 cases of suffocation, including children, were reported in the eastern city of Ghouta, a besieged enclave east of Damascus.

Since the beginning of the war in Syria in 2011, the power of Bashar al-Assad has been repeatedly accused by UN investigators of having used chlorine gas or sarin gas during chemical attacks sometimes. deadly.

L’INNOCENCE vs Bechar Al Assad…

En Syrie, le régime de Bachar al-Assad continue de bombarder la Ghouta orientale ce  malgré le vote d’une trêve de quelques heures par jour. Le régime syrien est accusé d’avoir mené une nouvelle attaque chimique. Au moins 21 cas de suffocation, concernant notamment des enfants, ont été rapportés dans la ville de la Ghouta orientale, enclave assiégée à l’est de Damas. ghouta

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, le pouvoir de Bachar al-Assad a été accusé à plusieurs reprises par des enquêteurs de l’ONU d’avoir eu recours au gaz de chlore ou au gaz sarin lors d’attaques chimiques parfois meurtrières.

…حسبنا الله ونعم الوكيل…

 

 

The US President a Racist person …

11fs465-e1501597685325

President Trump grew frustrated with lawmakers Thursday in the Oval Office when they discussed protecting immigrants from Haiti, El Salvador and African countries as part of a bipartisan immigration deal, according to several people briefed on the meeting.

Lire la suite

Israel extends custody Ahed Tamimi, 16, and her mother…

Nearly 10 days after her arrest, here is Ahed, the 16-year-old Palestinian, symbol of the resistance of an entire people.

She seems very tired and has to undergo a lot of psychological pressure. An Israeli journalist claimed his torture. Let’s support it to the end.

For Palestine we are all rebellious…

 

This 14-year-old Palestinian  Ahed Tamimi ,had become famous for her courage in facing Israeli soldiers in 2015.

She is now 16 years old, and this morning Israel kidnapped her. An Israeli minister promises him life imprisonment. It’s scandalous, and yet nobody talks about it.