Les Érudits du ministère de Benghabrit…

Une copie de la composition du français faite par l’inspection académique des écoles primaires de la wilaya de Bechar…qui est l’incompétent maintenant? le ministère? l’inspection?les instituteurs…affaire a suivre…

1513615023772-457888292

1ère édition du championnat d’Algérie de la Pizza…

L’OPLA organise avec un grand restaurant italien NAPOLI 1820 le 1er championnat d’Algérie de PIZZA qui se tiendra aux SABLETTES à ALGER du 23 au 26 août 2017 de 17 h 00 jusqu’à 23 h 00.

Image result for pizza hut

Le championnat débutera par une formation par les Italiens, tous les participants se virant délivré un certificat de participation.

Sous le haut patronage de Monsieur le Wali d’Alger L’Office des parcs des sports des loisirs de la wilaya d’Alger & le Restaurant Napoli 1820 organisent le « Neapolitan pizza & food Festival »

 

 

 

The Ignorance of the Governor of Shardjah,about the greatest war of the modern era…

 Empfang_für_Sheik_Qasimi,_Sharjah,_im_Kölner_Rathaus-0198  igaulle001p1

ديغول منح الجزائر استقلالها ليكسب عبد الناصر

تحدث صاحب السمو الشيخ الدكتور سلطان بن محمد القاسمي عن الثقافة والحكمة في التفكير السياسي، قائلاً: سُئِلَ شارل ديغول الرئيس الأسبق لفرنسا، لماذا كلما أردت اتخاذ قرار هام وعقدت له اجتماعا مع كافة الوزراء، تحرص دائماً على أن يجلس بجوارك وزير الثقافة مورو ، بينما كل الوزراء متواجدون؟ فأجاب ديغول: «لأن وزير الثقافة يذكرني بإنسانيتي».

وتابع سلطان قائلاً: سأل ديغول وزير ثقافته كيف استطيع أن أكسب ود العرب الذين تُمَجِد فيهم؟ فأجابه: بأن ترضي الزعيم العربي جمال عبد الناصر، رحمة الله عليه، فإذا كسبت الزعيم العربي جمال عبد الناصر فإنك ستكسب العالم العربي بأكمله.

فسأله ديغول: كيف يمكنني أن أكسب الزعيم العربي جمال عبد الناصر؟

فأجابه: عليك أن تعطي الجزائر استقلالها.

فقال ديغول قاصداً الجزائر: «الآن عرفتهم»، وعمل على استقلال الجزائر. 

وهنا نرى كيف تمكن الإنسان المثقف من تحقيق أهدافه بدون أن يحمل أسلحة ويطلق نيرانا، باستخدام الكلمة الصادقة والتوجه الصحيح

Sheikh Sultane Ben Mohammed Al Kacimi, governor of Shardjah and member of the High Council in the United Arab Emirates, suggests that Algeria’s independence was « offered » by General Charles De Gaulle to Gamal Abdel Nasser.

He said in an interview Sunday (March 19th) with several Emirati media, and taken up by the daily newspaper Al Khaleej, evoked a discussion that would have had, according to him, Charles De Gaulle with his Minister of Culture André Malraux in the early sixties .

« De Gaulle asked his Minister of Culture: how can I win the sympathy of the Arabs? He replied: we must please the Arab leader Gamal Abdel Nasser. If you get to have his confidence, you will have all the Arab world with you. And how can I have Abdel Nasser at my side? His minister replied: by giving independence to Algeria. De Gaule then said, referring to Algeria: ‘now I know them’, and he worked for the independence of Algeria, « said Sultane Ben Mohammed, on the sidelines of the 46th London Book Fair.

For your ignorance Sir Governor of Shardjah, the war of Algeria is one of the greatest war of modern era…

This Governor did not express any reservations about this alleged exchange between De Gaulle and his minister nor recalled the struggle of the Algerians against French colonialism. A colonialism that lasted 132 years. On the contrary, this governor of Shardjah seems to share the position of the former French president, perceived as a model of wisdom in political action and thought. « Here we see how a cultivated man can achieve his objectives without taking up arms and without opening fire by using the right word and taking the right direction, » he said in speaking of the conversation between De Gaulle And Malraux.

Lire la suite

Qualité de l’enseignement: l’Algérie au 69e rang du classement mondial…

Image result for ecole algerienne au sudSeuls 0.1% des élèves algériens sont « très performants » en sciences, mathématiques et compréhension de l’écrit, selon des chiffres de l’édition 2015 du rapport du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE). Sur un total de 72 pays ayant participé à l’enquête Pisa, l’Algérie arrive en 69eme position devant le Kosovo et la République dominicaine tandis que le Singapour a conservé sa première place du classement mondial…



Le PISA évalue chaque trois ans dans le monde les « connaissances et les compétences essentielles » des élèves âgés de 15 ans qui leur permettent de participer pleinement à la vie de nos sociétés modernes.

Related image

L’Education nationale enregistre également un retard en matière d’enseignements des mathématiques, puisque son score de 360 points reste toujours loin de la moyenne de 490. Des chiffres qui rappellent les résultats de l’enquête du Conseil des Lycées algérien auprès des enseignants de mathématiques dans le secondaire en juillet 2015, où seulement 10% des élèves ont été qualifiés de « bons » tandis que 70% autres de « faibles ».

Après ce petit constat ou rapport en déduis  que : l’enseignement en Algérie est dans un état catastrophique

1/ le niveau des enseignants est très faibles à tous les niveaux

2/ Cette profession est devenue purement commerciale.

3/ L’Etat n’exerce aucun contrôle sur ce secteur, les inspecteurs et les directeurs ne sont que des postes organiques, eux mêmes n’ont pas le niveaux requis.


L’école Algérienne n’a jamais été a ce bas niveau jadis tout les élèves optaient pour les matières scientifiques rare sont qui choisissent lettres. Alors la réponse est dans le système scolaire et ceux qui le dirige. 

Le maître de la chanson chaâbi Amar Ezzahi est mort…

hqdefault-1

Le maître de la chanson chaâbi Amar Ezzahi, 75 ans, est décédé mercredi après-midi à son domicile à Alger, selon l’agence officielle, qui cite son entourage.

Le célèbre interprète du chaâbi avait été hospitalisé en septembre dernier à Alger pour un malaise. Amar Ezzahi était en attente d’être transféré dans un établissement hospitalier spécialisé à l’étranger, selon le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, qui avait posté l’annonce sur sa page Facebook il y a dix jours.

Considéré comme un des maîtres de la chanson populaire algéroise, Amar Ezzahi, Amar Aït Zaï de son vrai nom, a débuté sa carrière à la fin des années 1960 en s’inspirant du style d’un autre grand interprète, Boudjemâa El Ankis (1927-2015).

Réputé pour sa discrétion, l’artiste, animait depuis près de cinquante ans des fêtes familiales.

Sa dernière apparition sur scène remonte à 1987 à Alger lors d’un concert à la salle Ibn-Khaldoun

Algeria seen by painters eyes

Image result for ALGERIE PEINTURE Frederick Arthur Bridgman, né le 10novembre 1847 a tuskegee Alabama, , est un peintre Americain ayant fréquemment séjourné en France. Il fut l’un des peintres orientalistes les plus connus auxEtats Unis.il retourne maintes fois en Algérie, ramenant de ses voyages des costumes, des antiquités et un ensemble d’objets divers qu’il utilise ensuite comme modèle pour ses tableaux.En 1888, il publie Winters in Algeria, livre illustré de nombreuses gravures sur bois, à la suite d’un nouveau séjour qu’il a effectué en Algérie en compagnie de son épouse en 1885-1886. Lire la suite

YA RAYAH la chanson algérienne qui a fait le tour du monde…

 

Image result for dahman al harrachi  Abderrahmane Amrani, connu sous le nom de scene Dahmane El Harrachi , né le 7 juillet 1926 a El Biar(un quartier d’Alger) et mort le 31 aout a ain benian (près d’Alger)  est un musicien, auteur-compositeur et interprète Algerien  de musique chaabi.

Son fils, Kamel El Harrachi, également auteur-compositeur-interprète de Chaâbi, continue de faire vivre son répertoire. Lire la suite