Numilog :196 travailleurs licenciés…

Pas moins de 196 travailleurs, qui exerçaient dans l’une des filiales du géant de l’agro-alimentaire Cevital, dont le patron n’est autre qu’Issad Rebrab, ont été licenciés. Ce qui est reproché aux travailleurs limogés, c’est le fait qu’ils revendiquaient leurs droits socio-professionnels en observant une grève.

En 2007, Numilog est créée par le groupe Cevital afin d’accompagner le développement de ses activités et d’en assurer son support logistique.

Selon l’entreprise, les travailleurs ont été remerciés selon « une disposition générale du règlement intérieur ». Cette dernière dispose que « tout acte ou comportement qui causerait des dommages à l’intérêt de l’entreprise, à ses associés, à leur réputation et à leur image » est passible de licenciement. L’entreprise reproche également à ses salariés d’avoir « participé à un arrêt de travail collectif et consulté, en violant les dispositions législatives en vigueur en pareille matière ».Cette décision est dénoncée par les syndicalistes. Elle est considérée comme une atteinte grave aux droits des travailleurs à s’organiser en syndicat, pourtant garanti par la loi. 

Ca ne vous dit rien le licenciement de 196 salaries de la filiale cevital  » Numilog  » sise a Bejaia? c’est 196 famille livrées a la pauvreté multiplié par cinq minimum par famille resultat prés de mille citoyens Algeriens voués aux difficultés de la vie quotidienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.