octobre 28, 2020

Les faux jetons…

3 min read
Spread the love

Samir Chaabna tire à boulets rouges sur l'ENTV - Médias DZ

A l’occasion du remaniement ministériel, du 23 juin 2020, le député à l’Assemblée populaire nationale, Samir Chaabana a été nommé ministre délégué chargé de la Communauté nationale à l’étranger. Samir Chaabna, ancien journaliste, est député (Front El-Moustakbal), pour la région sud de la France (Zone-2 Marseille) et membre de la Commission des Affaires étrangères à l’Assemblée populaire nationale (APN).Tenue au siège du ministère des Affaires étrangères, la cérémonie d’installation s’est déroulée en présence de l’ex secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale et des compétences à l’étranger M. Rachid Beladhane et de plusieurs responsables et cadres du ministère.

« Il a été demandé à Samir Chaabna de se conformer aux dispositions prévues par la Loi n 17-01 du 10 janvier 2017, fixant la liste des hautes responsabilités de l’Etat et des fonctions politiques dont l’accès requiert la nationalité algérienne exclusive et de renoncer à sa nationalité étrangère », a-t-on expliqué de même source.

« Devant de son refus sa nomination en tant que ministre délégué, chargé de la Communauté nationale à l’étranger a été annulée et par conséquent Samir Chaabna ne fait plus partie du Gouvernement », a-t-on conclu.

Samir Chaabna a choisi la nationalité française à la fonction de ministre en Algérie, a-t-on appris de sources informées. Le concerné a été informé qu’il devait abandonner sa nationalité française pour pouvoir être admis au sein du gouvernement, mais il a décliné l’offre pour garder son passeport rouge et les nombreux avantages que sa mère patrie la France lui confère.

Samir Chaabna is no longer a member of the Government…

On the occasion of the cabinet reshuffle, on June 23, 2020, the deputy to the National People’s Assembly, Samir Chaabana was appointed deputy minister responsible for the National Community abroad. Samir Chaabna, former journalist, is a deputy (Front El-Moustakbal), for the southern region of France (Zone-2 Marseille) and member of the Foreign Affairs Committee at the National People’s Assembly (APN). Ministry of Foreign Affairs, the installation ceremony took place in the presence of the former Secretary of State responsible for the national community and skills abroad Mr. Rachid Beladhane and several officials and executives of the ministry.

« Samir Chaabna was asked to comply with the provisions of Law No. 17-01 of January 10, 2017, establishing the list of high responsibilities of the State and political functions to which access requires exclusive Algerian nationality and to renounce his foreign nationality, « it was said from the same source.

« Before his refusal, his appointment as Minister Delegate, responsible for the National Community abroad was canceled and therefore Samir Chaabna is no longer part of the Government, » it concluded.

Samir Chaabna chose French nationality as minister in Algeria, we learned from informed sources. The concerned was informed that he had to give up his French nationality in order to be admitted to the government, but he declined the offer to keep his passport red and the many advantages that his mother country France confers on him.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *