Tragique Crash de l’avion militaire à Boufarik…

algerie.jpg2

Un avion militaire s’est écrasé ce mercredi 11 avril 2018, à 07H50, dans la wilaya de Blida, près de l’aéroport de Boufarik.

Au moins 257 personnes ont été tuées selon un bilan du ministère de la Défense Nationale (MDN). Il s’agit de 247 passagers ainsi que 10 membres de l’équipage.

L’appareil, appartenant à l’armée algérienne, est un Iliouchine Il-76, un avion de transport militaire moyen et long courrier. L’avion se dirigeait vers le sud-ouest pour assurer le vol régulier Boufarik-Tindouf-Bechar et s’est écrasé dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik, dans un champ agricole inhabité selon le MDN.

Publicités

Allah Allah ya Djazair…

logo faa

Selon le communiqué de la federation Algerienne d’athletisme (FAA) L’Algérie devait prendre part aux Championnats arabes de cross-country qui devaient se tenir le 7 avril 2018à Amman, en Jordanie. Répondant à l’invitation de l’Union arabe d’athlétisme (UAA), une délégation algérienne s’est rendue mercredi 04 avril 2018 dans la capitale jordanienne pour honorer la participation algérienne à cette événement, retenu dans le calendrier des compétitions de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA). La DTN de la FAA a décidé une participation de six (06) athlètes : deux juniors garçons, deux seniors dames et deux seniors messieurs, placés sous la direction de l’entraîneur national, Mohamed Salem. Il s’en est suivi un imbroglio. A son arrivée à Amman, la délégation a été surprise de ne voir aucun accueil de la part des organisateurs jordaniens. Le président de la FAA, Abdelhakim Dib, est immédiatement entré en contact avec la délégation algérienne à Amman pour s’enquérir et suivre de très près la situation. Sur place, la délégation algérienne a pris attache avec la Fédération locales, la Jordan Athletics Federation (JAF). Cette dernière a signifié que « les championnats arabes de cross-country a été annulé ». La même source s’est expliquée en affirmant que « c’est l’Union arabe d’athlétisme (UAA) qui devait annoncer aux fédérations nationales arabes l’annulation des championnats » et « pas la JAF ». Pourtant, la FAA avait bien reçu l’invitation afférente à ces Championnats arabes et effectué le plus normalement la procédure de demande de visas sur la base de cette invitation. Le président de la FAA, Abdelhakim Dib, qui a qualifié cette situation de « franchement regrettable ! ». Et d’expliquer que, « à aucun moment nous n’avons eu connaissance de l’annulation de ces championnats arabes de cross-country. Ni de la part des organisateurs Jordaniens, ni de la part de l’Union arabe d’athlétisme. Nous sommes tout simplement victimes du manque flagrant de coordination entre les organisateurs et l’UAA ».regrettable !”.

Il a expliqué que, ”à aucun moment, nous n’avons eu connaissance de l’annulation de ces championnats arabes de cross-country. Ni de la part des organisateurs Jordaniens, ni de la part de l’Union arabe d’athlétisme. Nous sommes tout simplement victimes du manque flagrant de coordination entre les organisateurs et l’UAA”.

C’est la preuve que plus personne ne respecte l’Algérie…pourquoi les autres nations arabes n’ont pas fait ce déplacement qui a coûte cher a la caisse de la fédération.

Partez et laissé la place a ceux qui veulent travailler et qui aiment L’ALGERIE…