Israel extends custody Ahed Tamimi, 16, and her mother…

Nearly 10 days after her arrest, here is Ahed, the 16-year-old Palestinian, symbol of the resistance of an entire people.

She seems very tired and has to undergo a lot of psychological pressure. An Israeli journalist claimed his torture. Let’s support it to the end.

Publicités

LE SUD D’ALGERIE POTENTIEL TOURISTIQUE A EXPLOITER…

160.000 Algériens et 10.000 étrangers ont visité le Sahara algérien en 2017

Lors d’un passage sur les ondes de la radio algériennes le 25 décembre, le Ministre du Tourisme Hacène Mermouri a révélé que le Sud algérien a reçu pas moins de 160.000 touristes algériens et 10.000 touristes étrangers en 2017.

illizi-6

Le nombre de visiteurs étrangers dans cette région du pays est passé de 2500 à 10.000 en une seule année soit une augmentation de 300%. Hacène Mermouri a expliqué cette évolution par la réalisation de 698 projets d’infrastructures touristiques cette année. Pour 2018, la finalisation de 116 hôtels est attendue.

Selon le ministre, les principales faiblesses du secteur résident actuellement dans ses stratégies de communication et de publicité. Pour lui, il est impératif que des efforts soient fait pour la réactualisation des moyens de promotion des #zonestouristiquesalgériennes.

Pour que nul n’oublie…

حــــــــــــــــــرائـر الجــزائـــر

Des crimes odieux restent témoin de l’histoire et de l’atrocité de ce qui est arrivé pour la jeune Algérienne #YaminaChaib par la France coloniale , où elle a été torturé pendant dix jours complets avant de l’exécuter en la balançant d’en haut d’un avion militaire le vingt-cinq Octobre 1957.

yamina chaib

La photographie a été prise le quinzième jour d’octobre 1957 elle était liée  à un véhicule militaire et traînée dans les rues pour intimider le peuple, une punition et une leçon pour tous ceux qui veulent se rebeller contre l’impitoyable colonisateur. La France sera sans pitié et ne fera aucune distinction entre hommes, vieillards ,enfants,ou femmes des hauts parleurs martelaient sans cesse la population matin et soir.

Après l’exécution de Yamina Chaib la France a exécuter son fils et son mari en leur coupant la tête du corps, en utilisant la lugubre guillotine que cette puissance coloniale se vante d’avoir inventé pour tuer les Algeriens .

Regardez bien cette photo 60 ans après cette femme embrasse et souhaite la bienvenue au président de la France coloniale ignorant toute les atrocités faites aux Algériennes comme elle…pardon? non ce n’est pas la même chose ces femmes c’etaient les حــــــــــــــــــرائـرالجــزائـــر#

macron-baisé_n

LE JEU DE LA ‘’BALEINE BLEUE’’ TUE 4 ENFANTS EN ALGERIE :

Ce jeu qui tue les enfants :

Le bilan du jeu morbide «blue whale challenge» continue à s’alourdir en Algérie. Après les deux enfants qui se sont donnés la mort par pendaison, une adolescente âgée de 17 ans se trouve dans un état comateux à Ain-Oulmène, dans la wilaya de Sétif, deux Lycéens, âgés de 15 ans et 16 ans, se sont donnés la mort par pendaison, à Sidi Aich dans la wilaya de Béjaia. Les deux élèves auraient accepté l’ultime challenge du macabre jeu «blue whale challenge» qui consiste à se donner la mort par pendaison ou se jeter du haut d’un pont ou d’un immeuble. La jeune adolescente qui se trouve dans un état comateux, selon des sources, qui était à la 27ème étape du jeu, a été découverte par son père en train de se taillader le bras. Elle tente de se suicider en avalant une grande quantité de comprimées en contestation contre son parent qui lui a enlevé son smartphone. Elle a été transférée en urgence à l’hôpital d’Ain Oulmène. Le 16 novembre dernier toujours dans la wilaya de Sétif, un enfant de 11 ans s’est donné la mort par pendaison, et un autre enfant âgé de 9 ans a été découvert pendu à Ain Oulmène. Rappelons que ce jeu destiné exclusivement aux adolescents, créé par un jeune russe et qui s’est fait connaitre sur le réseau social russe VK.com, consiste à réaliser 50 défis dont le dernier est de se donner la mort. Les adolescents qui s’inscrivent sur les groupes du jeu sur les réseaux sociaux comme facebook, sont assignés à un administrateur qui leur donne des défis à accomplir comme se taillader les bras, se pincer les oreilles, ne parler à personne … Etc. L’administrateur leur demande de se prendre en photos et les envoyer comme preuves, celles-ci seront publiées sur le groupe, aimées et partagées par les autres membres, ce qui encourage les candidats à aller jusqu’au bout des 50 challenges, en se suicidant.

SURVEILLER VOS ENFANTS C’EST TRES SERIEUX…

Lire la suite