Why the Germans no longer come to Tunisia? The German Ambassador in Tunisia explains…

It is not that terrorism and security conditions that scare away tourists and perplex as to whether to spend their holidays in Tunisia. The German Ambassador in Tunisia, Andreas Reinicke evidenced.

In an interview with Mosaique FM, he explains how the poor service quality and grime places reluctant the Germans. He discussed the problem of the spread of garbage Djerba and lack of public bins in the streets of the island. According to him, the German tourists said that if the garbage remain so, lying on the ground and where it should not, they will not come back. Furthermore, he stated that the Tunisian tourism sector must innovate to face global competition. It must be according to him, open luxury hotels and make, of course, a good quality of service.

Andreas Reinicke also insisted diversify tourist activities. German tourists seeking various recreation. In sum, he said, we must develop a new strategy to attract German customers and make good decisions.

And  here in Algeria they  just pushed people to go to Tunisia « Tunisia looks good for you »say an Ad on tv…  Why ? going to  TUNISIA to see their rubbish can on streets? Or u just interessted in money that algerian can spend there. VIVA Algeria its thousand times better than Tunisia and Morocco .

L’ambassadeur d’Allemagne en Tunisie, la mauvaise qualité des services fait fuir les touristes allemands…

Ce n’est pas que le terrorisme et les conditions sécuritaires qui font fuir les touristes et les rendent perplexes quant au fait de passer leurs vacances en Tunisie. L’Ambassadeur d’Allemagne en Tunisie, Andreas Reinicke en témoigne.

Dans une interview accordée à Mosaïque FM, il explique comment la qualité de service médiocre et la saleté des lieux répugnent les Allemands.

Il a évoqué le problème de la propagation des ordures à Djerba et le manque de poubelles publiques dans les rues de l’île. D’après lui, les touristes allemands ont dit que si les ordures restent ainsi, jonchant le sol et là où il ne faut pas, ils ne reviendront plus.

D’autre part, il a déclaré que le secteur du tourisme tunisien doit innover pour faire face à la concurrence mondiale. Il faut selon lui, ouvrir des hôtels de charmes et assurer, bien entendu, une bonne qualité de service.

Andreas Reinicke a aussi insisté sur le fait de diversifier les activités touristiques. Les touristes allemands cherchent des loisirs variés.

En somme, selon lui, il faut développer une nouvelle stratégie pour attirer la clientèle allemande et prendre les bonnes décisions.

Et nous on vient nous chanter ici « la Tunisie qui vous va bien » aller passer vos vacances la bas c’est mille fois mieux que l’Algérie. Pourquoi ? PARTIR EN TUNISIE POUR REGARDER LEURS POUBELLES…OU BIEN Y’A QUE L’ARGENT QUI VOUS INTÉRESSENT. Vive l’Algérie mille fois mieux que la Tunisie et le Maroc réunis.  

Google suppression of Palestine of its cards

20160809_151310

Thousands of people signed a petition calling on Google to restore Palestine to its maps are after simple replacement by Israel. Journalists have called the measure a « failed attempt to falsify history. » More than 150,000 signatories supported a petition on Change.org, « Google: put your cards on Palestine », accusing Google Maps to « make ethnic cleansing accomplice of the Israeli government in Palestine. » The petition also denounced the change as a « serious insult » to the Palestinians. The group has asked Google to cancel the measure of 25 July, the day the search engine has removed the name of Palestine in its maps application designating all the Palestinian territories as Israeli. Journalists believe that this controversial decision aims to « oppose all standards and conventions and aim to falsify history and geography. » If « Palestine » pat on the search engine Goolge Maps, there is an empty space on Israeli territory, marking the Palestinian territories by a dotted line without naming them.

suppression par Google de la Palestine de ses cartes.

20160809_151310

 Des milliers de personnes ont signé une pétition appelant Google à rétablir la Palestine sur ses cartes après sont remplacement pur et simple par Israël. Des journalistes ont qualifié la mesure de «tentative ratée de falsifier l’histoire».

Plus de 150 000 signataires ont soutenu une pétition sur Change.org, «Google : mets la Palestine sur tes cartes», accusant Google Maps de «se faire complice de nettoyage ethnique du gouvernement israélien en Palestine». La pétition dénonce aussi cette modification comme une «grave insulte» aux Palestiniens.

Le groupe a demandé à Google d’annuler sa mesure du 25 juillet, jour où le moteur de recherche a supprimé le nom de la Palestine dans son application des cartes en désignant tous les territoires palestiniens comme israéliens. Les journalistes estiment que cette décision controversée a pour but de «s’opposer à toutes les normes et conventions et de viser à falsifier l’histoire et la géographie».

Si on tape «Palestine» dans le moteur de recherche de Goolge Maps, on trouve un espace vide sur le territoire israélien, marquant les territoires palestiniens par une ligne en pointillés sans les nommer.