Des milliers de personnes à l’enterrement de la petite Nihal à Oran

Le cercueil en bois recouvert de l’emblème national a été porté par des agents de la protection civile avant d’être mis sous terre, en présence de plusieurs milliers de personnes (© TSA)

Une foule nombreuse a assisté ce 7 août à l’enterrement de la la dépouille mortelle de la petite Nihal Si Mohand au cimetière d’Aïn El Beïda d’Oran.

Le convoi funèbre, rapporte l’Agence de presse algérienne) s’est ébranlé, en milieu de matinée, du domicile parental, situé au quartier populaire Emir Khaled (ex-Eckmühl), en direction du cimetière, à la sortie Ouest d’Oran.

La dépouille mortelle de la petite Nihal a été déposée, samedi dans la soirée à son domicile, à Oran, pour une veillée funèbre avant la cérémonie d’inhumation.

Le cercueil en bois recouvert de l’emblème national a été porté par des agents de la protection civile avant d’être mis sous terre, en présence de plusieurs milliers de personnes, de centaines de policiers, du chef de sûreté d’Oran et du père de la défunte, Mokrane, qui paraissait abattu par la douleur. L’émotion était visible sur les visages. Beaucoup d’anonymes ravalaient leurs larmes.

 

Une oraison funèbre a été prononcée par un responsable de la Direction des affaires religieuse. Les premiers mots vont en direction des présents : «Merci à vous tous, vous qui êtes venus pour partager la douleur. Nous sommes blessés, atterrés », lance-t-il, la voix chargée d’émotion. « La mort de Nihal a permis de montrer l’immense unité du peuple algérien, de Tizi Ouzou à Tamanrasset, d’Oran à l’extrême est du pays », poursuit-il. Avant d’ajouter : « Le Président de la République, le gouvernement, les autorités locales, tous les services de sécurité et la protection civile partagent la douleur de la famille de la défunte à qui ils présentent leurs sincères condoléances ».

La veille, une marée humaine avait accueilli le cercueil arrivé vers 22h30 au domicile mortuaire en provenance l’hôpital de Tizi Ouzou. Des milliers de personnes se sont rassemblées devant le domicile mortuaire pour rendre un dernier hommage à la défunte et en signe de solidarité avec sa famille.

Toute l’Algerie réclame  » l’execution de la peine de mort sur une place publique » pas de monstres pas kidnappeurs et  pas de tueurs d’enfants en Algerie .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s