novembre 25, 2020

Les défenses d’ALGER « EL MAHROUSSA » 1: les portes

1 min read
Spread the love

1: les portes


Image result for casbah ancienne
 Les remparts d’Alger ont été construits en 1540 par le pacha Hassan. Ils développaient une ligne de 750 m du côté de Bab Azoun et de 900 m sur le flanc de Bab El Oued. Cette ceinture présentait la forme d’un triangle au sommet duquel tronait la citadelle de la Casbah dont l’édification avaient commencé en 1516 sur le sîte d’un ancien palais. Parmi les ouvrages extérieurs de défense, les plus importants étaient certainement le fort de l’Empereur, construit sur l’emplacement du campement de Charles Quint sur une colline qui dominait toute la ville, le Bordj Euldj Ali qui surveillait la plage de Bab El Oued, tandis qu’à l’Est Bordj Tamenfoust barrait l’entrée d’Alger à tout bateau venant de l’Est.

2em porte Bab-AzzounOn y entrait dans la ville par cinq portes qui étaient fermées dès la tombée de la nuit. Ces cinq portes étaient :
– 1er porte : Bab Djedjid qui s’ouvrait sur la Citadelle.
– 2èm porte : Bab Azoun qui donnait sur la Matidja et facilitait ainsi les activités commerciales avec l’intérieur.
– 3èm porte : Bab Djezira qui donnait sur le port qui
constituait, en fait, le poumon de la ville.
– 4èm porte : Bab El Oued qui communiquait avec l’ouest et le cimetière.
– 5èm porte : Bab El B’har qui donnait sur l’arsenal où se construisaient notamment les célèbres galiottes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *