CHAKIB et les 1001 zaouias…

 

Après la zaouia de sidi Ali el hadj de Tissemsilt, Chakib Khelil a visité ce mardi 26 avril celle de la commune de Ain Merane dans la wilaya de Chlef.  La visite de l’ancien ministre de l’Energie et des Mines, cité dans le scandale de Sonatrach II, a été perturbée par des citoyens, dont le militant Rachid Nekkaz, qui ont demandé son jugement.

 

CHAKIB et les 1001 zaouias…

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Felbilad%2Fvideos%2Fvb.102375559823414%2F1160148877379405%2F%3Ftype%3D3&show_text=0&width=560

Poursuivant son tour de zaouïas et de mosquées, Chakib Khelil, cité dans le scandale de Sonatrach II, a atterri jeudi 28 avril à Annaba, où il a été reçu par le vice-président Baha Eddine Tliba. Encore une fois, un autre citoyen, un militant selon les médias, a perturbé la visite de l’ancien ministre de l’Energie et des mines dans une mosquée, à peine deux jours après Rachid Nekkaz a Chlef.

Samir Belarbi, qui a pu accéder à la « zaouïa » de Sidi Ibrahim, n’a pas mâché ses mots en s’adressant à Chakib Khalil, « honoré » une fois de plus.