Les ksours de Ouargla

n-KSAR-MESTAOUA-large570Seize  ksours sahariens disséminés à travers le territoire de la wilaya d’Ouargla proposés sur la liste supplémentaire de 2009 portant classement des biens culturels de la wilaya d’Ouargla en tant que sites archéologiques et historiques nationaux, a appris l’Agence de Presse Algérienne (APS) auprès des responsables de la direction locale de la Culture.

arton22037-b7a8cDe grande valeur historique et civilisationnelle, ces ksours, dont l’édification à travers les régions d’Oued-Mya et Oued-Righ remonte à des ères diverses, sont disséminés sur le territoire des daïras de Ouargla, Témacine, El-Hedjira, N’goussa, Mégarine et Sidi Khouiled, et la wilaya déléguée de Touggourt, a indiqué à l’APS Warda Khelfaoui, architecte à la direction de la Culture.

Le ksar de Mestaoua à Touggourt, l’un des ksour suscitant l’intérêt ou la curiosité des visiteurs, nationaux et étrangers, et dont l’édification date d’avant le 15ème siècle, suivi de ceux de Adjadja et N’goussa qui témoignent du passage de plusieurs peuplements et tribus dans la région avant le 11ème siècle.

Ces sites archéologiques demeurent, en dépit de leur valeur historique, exposés à des actions d’altération et de dégradation qui risquent de précipiter leur disparition, du fait des aléas du temps, des caprices de la nature, et de la main destructrice de l’homme.

 

 Sixteen ksours Saharan scattered throughout the territory of the wilaya of Ouargla proposed in the supplementary list of 2009 on the classification of cultural property in the wilaya of Ouargla as national archaeological and historical sites, learned the Algerian News Agency ( APS) with officials of the local directorate of Culture.

 De great historical and civilizational value, these ksours, whose construction across regions of Oued Mya and Oued-Righ back to various eras, are scattered on the territory of daïras Ouargla Temacine, El-Hedjira , N’Goussa, Megarine and Sidi Khouiled, and delegated wilaya of Touggourt, told APS Warda Khelfaoui, architect to the direction of Culture.

 The Ksar Mestaoua Touggourt, one of the ksour arousing interest or curiosity of visitors, domestic and foreign, and whose construction dates back to before the 15th century, followed by those of Adjadja and N’Goussa testifying the passage of several stands and tribes in the area before the 11th century.

 These archaeological sites remain, despite their historic value, exposed to weathering and degradation actions that may precipitate their demise, due to the vagaries of time, the vagaries of nature and the destructive hand of man.

 

Publicités

« xenophobie » pourquoi???

Un migrant sauvagement tabassé par des Bécharis

Après les incidents «d’une extrême gravité » survenus vendredi à Béchar entre des habitants de la cité OPGI et des migrants, la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) s’inquiète, dimanche, du développement d’une «xénophobie et d’un racisme insupportables» et appelle à s’y opposer par «les moyens de loi» et une «implication forte des acteurs de la société». Le communiqué note que plusieurs blessés ont été enregistrés dans les « deux camps » dont des « dizaines de migrants parmi lesquels des femmes et des enfants. »

 

La question est pourquoi tout ça et pourquoi maintenant…l’Algerie n’a jamais été raciste ou xenophobe l’Algerie est une terre hospitalière depuis tout le temps…Cette perversion xénophobe et raciste est une violence extrême qui a des effets destructeurs graves pour l’ensemble de la société. Il faut s’ opposer a tout cela  par l’implication forte des acteurs de la vie sociale, c’est une injure aux valeurs ALGERIENNES professées par NOS ANCESTRES et notre combat pour une Algerie libre de toute oppression .

Une Belle Harmonie…

 

Ca c’est mon Algerie , une  ALGERIE pleine de belles couleurs, de traditions, de tolérances  et de différentes culture…une envie de communication, de partage et de fraternité…pourquoi des gens veulent ignorer et changer tout ça…la reside notre force dans ce pluri-culturisme tout en restant uni, solidaire pour que vive notre belle ALGERIE dans cette vivacité de couleurs, pour une Algerie  forte et moderne. c’est ton Algerie aussi, notre Algerie…

This is my Algeria, an ALGERIA full of beautiful colors, traditions, tolerance and different culture … a desire for communication, sharing and brotherhood … why some people want to ignore and change this .. .here resides our strength, in this différente culture while remaining united, united for our beautiful vivid ALGERIA this brightness of colors, for a strong and modern Algeria. it’s your Algeria also, our Algeria …

LEURS MORTS FAUT LES PLEURER LES NOTRES BON A JETER

 

Après l’attaque horrible sur Bruxelles, je voudrais faire une observation sur la façon importante comment les attaques  ISIS sont signalées dans les news de l’occident.

22 mars 2016, Bruxelles, 34 morts a la une dans tout les media
20 mars 2015, le Yémen, 137 tués fait divers
18 avril 2015, l’Afghanistan, 33 tués fait divers
26 juin 2015, la Tunisie, 38 tué fait divers
29 juin 2015, le Yémen, 35 tué fait divers
10 octobre 2015, Ankara, 97 tué fait divers

31 octobre 2015, l’avion russe, 224 tués a la une dans tout les media
12 novembre 2015, Beyrouth, 43 tués fait divers

13 novembre 2015, Paris, 130 tués a la une dans tout les media
2 décembre 2015, San Diego, 14 tués a la une dans tout les media
8 janvier 2016, la Libye, 50 tués fait divers
6 mars Bagdad, 47 tués fait divers
15 mars 2016, Ankara, 35 tué fait divers

Donc après cette modeste observation le résultat est que…: ISIS tue plus musulmans que tout autre groupe, mais voila que l’occidental par le biais  de son information , tend à nourrir le sentiment que les « musulmans sont contre l’occident » .

Jusqu’à ce que nous comprenions que  «ISIS est contre le monde entier », y compris les musulmans, nous ne serons jamais en mesure de vaincre cet ennemi commun.

 

After the horrific attack on Brussels, i would like to make an observation about how major ISIS attack are reported in the Western news.

March 22, 2016, Brussels, 34 killed- headline news

March 20, 2015, Yemen, 137 killed no headline news

April 18, 2015, Afghanistan, 33 killed no headline news

June 26, 2015, Tunisia, 38 killed no headline news

June 29, 2015, Yemen, 35 killed no headline news

Oct 10, 2015, Ankara, 97 killed no headline news

Oct 31, 2015, Russian plane, 224 killed headline news

Nov 12, 2015, Beirut, 43 killed no headline news

Nov 13, 2015,Paris, 130 killed headline news

Dec 2, 2015, San Diego, 14 killed headline news

Jan 8, 2016, Libya, 50 killed no headline news

March 6, Baghdad, 47 killed no headline news

March 15, 2016, Ankara, 35 killed no headline news

SO…ISIS is killing more muslims than any other group, yet western news reporting, by highlighting only the west, tends to feed a « muslims are against us » mentality. Until we understand that  its « ISIS against the world », including Muslims, we will not be able to defeat this common enemy.

 

 

 

Les oubliés de l’Algerie

160325_155522160325_155422

Eh oui!!! Il y’a aussi ça en algerie des citoyens qui se nourrissent de ce qui peuvent trouver dans nos poubelles…c’est malheureux et ca fait très mal de voir ces gens creuser les poubelles pour manger ou trouver quelque chose a se mettre sur le dos. Ce sont les oubliés de notre chère Algérie.

The forgotten of algeria

Eh yes!!! There’s also this scene in Algeria citizens who feed themselves which can be found in our garbage … it’s unfortunate and it’s hurts to see people dig the garbage to eat or find something to put on their bodies.These are the forgotten of our dear Algeria .

La cocaïne, l’autre fléau du football algérien

La commission de discipline de la Fifa vient de confirmer les lourdes sanctions (4 ans de suspension), prises à l’encontre des trois joueurs Youcef Belaïli (USMA), Rafik Boussaid (RCA) et Kheireddine Merzougui (MCA).

C’est la première fois que des footballeurs algériens sont convaincus de dopage à cette échelle. D’autant que les deux premiers cités ont été positifs à la cocaïne. Un fléau du monde occidental, qu’il faut éradiquer  chez nous.

Payés royalement, ces footballeurs pouvaient se permettre d’avoir leurs  quotidiennes. De nouvelles mœurs se sont installées dans ce milieu, jusqu’au jour où la FAF a décidé de mettre en place des contrôles antidopage réguliers. Les premières  sont tombées rapidement, rattrapées par la patrouille.

La suspension de Belaïli et de Boussaid a créé une panique dans le milieu footbalistique. Depuis, il n’y a plus eu de cas positif à la cocaïne. Leur suspension aura au moins servi à ça.

Cocaine, another scourge of Algerian football

The disciplinary committee of FIFA has confirmed the heavy penalties (4-year suspension) taken against the three players Youcef Belaïli (USMA), Rafik Boussaid (RCA) and Kheireddine Merzougui (MCA

This is the first time that Algerian footballers are guilty of doping at this scale. Especially the first two cities were positive for cocaine. A scourge of the Western world to be eradicated here.

Paid royally, these players could afford to have their daily. New habits have settled in this environment, until the FAF decided to set up regular doping controls. The first fell quickly, caught by the patrol.

The suspension Belaïli and Boussaid created a panic in the footballing environment. Since there has been no positive cases for cocaine. Their suspension will at least have that.

Le retour de Chakib Khelil en Algerie

 Reactions des partis politique sur le retour de l’ancien ministre de l’energie impliqué dans  le scandale de corruption de l’affaire Sonatrach II.

Louisa Hanoune concernant le retour de Chakib Khelil en Algérie  « Le retour du citoyen Chakib Khelil, hier, en Algérie est jusqu’à maintenant un non-événement.

Ahmed Ouyahia a réagi avec beaucoup de prudence, ce vendredi 18 mars, « Le citoyen Chakib Khelil est dans son pays. Si la justice n’a aucune affaire le concernant, pourquoi voulez vous qu’on commente son retour »

 Amar Saâdani L’ancien ministre a servi son pays et son secteur à travers ses compétences et son savoir-faire. Khelil a choisi l’Algérie. Les Algériens doivent lui rendre ça, en le préférant aux autres responsables. Chakib Khelil a fait de Sonatrach une puissance. À son époque Sontrach était une entreprise forte, une place qu’elle a perdue depuis son départ.

      قال رئيس حزب تجمع أمل الجزائر، الجمعة، إن عودة وزير الطاقة الأسبق شكيب خليل، « فرصة لرد الاعتبار « .للمظلومين، حيثما كانوا. مضيفا في السياق ذاته أن الدستور الجديد « بتأسيسه للجمهورية الثانية يجعل قطيعة بين الماضي وينشئ الممارسة المدنية للحكم »، وقال غول خلال إشرافه على نشاط حزبي بألإلو في ولاية الأغواط إنه ما فتئ يطالب بعودة الوزير الأسبق

M. Benflis a déclaré « Il n’est pas question pour moi de m’engager dans l’aspect personnel dans cette affaire, car il y a des lois qui devraient être applicables à tous et respectées par tous. Ce qui me semble le plus important est l’aspect institutionnel »,  en marge d’un meeting qu’il a animé, devant de jeunes militants de son parti.  Il a estimé que le délitement des institutions de l’Etat a « atteint des niveaux inconnus auparavant ».

 Athman Maazouz, chargé de communication au RCD souligne : Le retour de Chakib Khelil devrait être normalement quelque chose de positif dans un pays où la justice devrait chercher à éclairer l’opinion sur des affaires ayant éclaboussé un département ministériel géré pendant des années par ce dernier» . Son retour au pays, enchaîne-t-il, interpelle en premier lieu ceux qui l’ont le plus souvent accusé ou protégé. «Mais cette affaire doit, en priorité, laisser place à la justice et à l’éclosion de la vérité sur des questions liées à des soupçons d’atteinte à l’économie nationale.

 Mohamed Dhouibi : président du mouvement Ennahda, , a estimé, lors d’un meeting animé à M’sila, que le retour de Chakib Khelil «ébranle les fondements de l’Etat algérien qui n’a pas respecté les principes de la justice ne serait-ce que sur le plan de la forme». «Il remet en cause le discours officiel sur l’indépendance de la justice et constitue une provocation à l’égard du peuple algérien qui n’aspire qu’à un travail objectif de la justice, seule habilitée à innocenter les innocents et à condamner les coupables», affirme-t-il.

Attaque du site gazier de Krechba :

 
Aucun dégât matériel n’a été déploré, alors que les forces de sécurité continuent à traquer les deux terroristes qui ont pris la fuite après leur tentative d’attaque, indique l’APS dans une dépêche publiée dans à la mi-journée. La production du site gazier se poursuit normalement, a-t-on ajouté de même source à l’agence officiel qui a affirmé. Tôt dans la matinée du vendredi (6h 00), deux terroristes ont tiré des roquettes artisanales sur l’installation gazière de Krechba, n’ayant causé aucune victime, a-t-on encore précisé. alors là sortons nos longues vues…

No property damage was deplored, while security forces continue to hunt down two terrorists who fled after their attempted attack, said the APS in a dispatch published in mid-day. Production of gas site continues normally, Has added the same source to the official agency said. Early in the morning of Friday (6h 00), terrorists fired two homemade rockets on the gas installation Krechba, having caused no casualties, did it yet specified. then there take our telescopes …

Chakib Khelil de retour en Algérie

thJXLAC9JW

L’ancien ministre de l’Energie et des mines, Chakib Khelil est rentré ce jeudi 17 mars 2016 en Algérie via la France, a indiqué aujourd’hui la chaîne de télévision, proche du pouvoir, Ennahar TV.

Chakib Khelil est rentré après avoir reçu des assurances de l’absence de poursuites judiciaires à son encontre. Son nom a effectivement été cité dans le scandale de corruption de l’affaire Sonatrach II.

Encore un autre scenario qui va nous endormir et nous casser la tête pendant  plusieurs mois…pauvre ALGERIE…

Former Minister of Energy and Mines, Chakib Khelil returned this Thursday, March 17, 2016 in Algeria via France, said today the television station, close to the government, Ennahar TV.

Chakib Khelil returned after receiving assurances of the absence of legal proceedings against him. His name was actually cited in the case of Sonatrach  II for corruption scandal.
 Another scenario that will lull us and break our heads for months … poor ALGERIA

Aqlalas est une chanson de Assam Mouloud, reprise par Ali Amrane, elle porte sur le thème de départ et l’exil La déchirure se produit dans les deux camps, l’exilé, qui part dans des pays lointains, et ceux qu’il laisse derrière lui. Aqlalas est un dialogue entre une voix féminine (en blanc, dans la vidéo) et une voix masculine (en rouge). Le texte déroule ainsi les moments forts de ce drame que constitue tout départ forcé. La voix féminine mobilise toutes les images traditionnelles pour s’adresser à son fils/son amant (selon chaque auditeur).

Aqlalas is a song of Assam Mouloud, echoed by Ali Amrane, it relates to the theme of departure and exile Tearing occurs in both camps, exile, which starts in distant countries, and those he leaves behind him. Aqlalas is a dialogue between a female voice (in white in the video) and a male voice (in red). The text and place the highlights of this drama that any forced departure. The female voice is mobilizing all traditional images to speak to his son / her lover (according to each listener).