Le militant Hadj Ghermoul libéré…

Le militant des droit de l’homme Hadj Ghermoul, en prison depuis le 29 janvier pour “outrage à corps constitué”, a été libéré ce samedi 20 juillet après avoir purger une peine de six mois de prison ferme, selon plusieurs réaction sur les réseaux sociaux.

Related image

Hadj Ghermoul a été condamné pour avoir exprimé son refus au 5e mandat de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika en brandissant une pancarte sur laquelle était inscrit “non au cinquième mandat ”. Ce dernier a été accusé d’atteinte à corps constitué.

Publicités

on n’a pas besoin de politique de prestige…

Algérie, pays des paradoxes :
Au moment où on parle des 28 avions mobilisés pour ce nouveau pont aérien financé par le contribuable et qui devrait transporter près de 4800 supporter (selon le ministre des sports) pour rejoindre le Caire pour la finale de la #Can2019.

De l’autre côté : voici une réalité amère, les enfants ‎sur ces photos sont originaires de In Salah de Tamanrasset et d’autres localités Tamanrasset du sud du pays :
Eux font la traversée du désert en bus pour rejoindre les régions du nord.
Eux doivent faire 02 jours sur des routes dangereuses pour profiter de la mer.
Les enfants viennent de plusieurs régions :
il y a ceux de In mguel de In salah de Tamanrasset d’autres d’adrar etc…

وفاة الدكتور محمد مرسي

هنيأ لك الشهادة يامرسي أنت مظلوم لا تنسي أن تشك إلي الله حالة العرب و المسلمين من الظلم و الظلمين والخائن السيسي…حسبنا الله و  نعم الوكيل علي الذين أدوك عش حرا في الجنة إن هذه الأرض لايصلح فيها العيش إلا للعبيد و الخاونة

محمد_مرسي#

images (1)

Tragique Crash de l’avion militaire à Boufarik…

algerie.jpg2

Un avion militaire s’est écrasé ce mercredi 11 avril 2018, à 07H50, dans la wilaya de Blida, près de l’aéroport de Boufarik.

Au moins 257 personnes ont été tuées selon un bilan du ministère de la Défense Nationale (MDN). Il s’agit de 247 passagers ainsi que 10 membres de l’équipage.

L’appareil, appartenant à l’armée algérienne, est un Iliouchine Il-76, un avion de transport militaire moyen et long courrier. L’avion se dirigeait vers le sud-ouest pour assurer le vol régulier Boufarik-Tindouf-Bechar et s’est écrasé dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik, dans un champ agricole inhabité selon le MDN.

Allah Allah ya Djazair…

logo faa

Selon le communiqué de la federation Algerienne d’athletisme (FAA) L’Algérie devait prendre part aux Championnats arabes de cross-country qui devaient se tenir le 7 avril 2018à Amman, en Jordanie. Répondant à l’invitation de l’Union arabe d’athlétisme (UAA), une délégation algérienne s’est rendue mercredi 04 avril 2018 dans la capitale jordanienne pour honorer la participation algérienne à cette événement, retenu dans le calendrier des compétitions de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA). La DTN de la FAA a décidé une participation de six (06) athlètes : deux juniors garçons, deux seniors dames et deux seniors messieurs, placés sous la direction de l’entraîneur national, Mohamed Salem. Il s’en est suivi un imbroglio. A son arrivée à Amman, la délégation a été surprise de ne voir aucun accueil de la part des organisateurs jordaniens. Le président de la FAA, Abdelhakim Dib, est immédiatement entré en contact avec la délégation algérienne à Amman pour s’enquérir et suivre de très près la situation. Sur place, la délégation algérienne a pris attache avec la Fédération locales, la Jordan Athletics Federation (JAF). Cette dernière a signifié que « les championnats arabes de cross-country a été annulé ». La même source s’est expliquée en affirmant que « c’est l’Union arabe d’athlétisme (UAA) qui devait annoncer aux fédérations nationales arabes l’annulation des championnats » et « pas la JAF ». Pourtant, la FAA avait bien reçu l’invitation afférente à ces Championnats arabes et effectué le plus normalement la procédure de demande de visas sur la base de cette invitation. Le président de la FAA, Abdelhakim Dib, qui a qualifié cette situation de « franchement regrettable ! ». Et d’expliquer que, « à aucun moment nous n’avons eu connaissance de l’annulation de ces championnats arabes de cross-country. Ni de la part des organisateurs Jordaniens, ni de la part de l’Union arabe d’athlétisme. Nous sommes tout simplement victimes du manque flagrant de coordination entre les organisateurs et l’UAA ».regrettable !”.

Il a expliqué que, ”à aucun moment, nous n’avons eu connaissance de l’annulation de ces championnats arabes de cross-country. Ni de la part des organisateurs Jordaniens, ni de la part de l’Union arabe d’athlétisme. Nous sommes tout simplement victimes du manque flagrant de coordination entre les organisateurs et l’UAA”.

C’est la preuve que plus personne ne respecte l’Algérie…pourquoi les autres nations arabes n’ont pas fait ce déplacement qui a coûte cher a la caisse de la fédération.

Partez et laissé la place a ceux qui veulent travailler et qui aiment L’ALGERIE…

L’os dans la gorge de l’EU et de Donald Trump…

Russian President and Presidential candidate Vladimir Putin delivers a speech during a rally and concert marking the fourth anniversary of Russia's annexation of the Crimea region in Moscow Vladimir Poutine a été réélu dimanche pour un quatrième mandat à la tête de la Russie, fort d’un score aux allures de raz de marée réélu avec 76% des suffrages exprimés, dimanche 18 mars il est conforté comme l’homme incontournable du pays, qu’il a replacé au premier rang sur la scène internationale au prix d’un climat de Guerre froide. Réélu avec un taux assez important des suffrages exprimés, dimanche 18 mars, Vladimir Poutine restera président de la Russie jusqu’en 2024. Sorti renforcé des urnes, malgré les critiques de l’opposition et les attaques des Occidentaux, le président russe va gérer plusieurs dossiers internationaux lourds.

Le president russe Vladimir Poutine restera l’os dans la gorge de l’EU et de Donald Trump et ce jusqu’a 2024…

The bone in the throat of the EU and Donald Trump …

Vladimir Putin was re-elected on Sunday for a fourth term at the head of Russia, with a score of the tide-wave reelected with 76% of the votes cast, Sunday, March 18 he is confirmed as the country’s leading man, that he has returned to the forefront on the international scene at the cost of a Cold War climate. Re-elected with a fairly high rate of votes cast, Sunday, March 18, Vladimir Putin will remain president of Russia until 2024. Out strengthened ballot, despite criticism of the opposition and attacks by Westerners, the Russian president will manage several heavy international files.

Russian President Vladimir Putin will remain the bone in the throat of the EU and Donald Trump until 2024 …